samedi 22 juillet 2017

Le Gnou Sauvage n’est qu’un pré(-)texte (qui se situe avant le texte?). C’est une bannière identifiable sous laquelle un certain nombre de personnes peuvent se réunir. C’est une plate-forme, un lieu de rendez-vous, où des passionnés tous plus différents les uns que les autres pourront partager leurs créations dans cette « savane » qu’est le web.

Quelles passions, quelles créations ?

Pourquoi se restreindre, le concept du Gnou sauvage c’est précisément de ne pas se restreindre. Tous les sujets pourront être abordés sous tous les angles et sous toutes les formes. Le maître-mot : la pluralité.
Une pluralité de sujets, une pluralité de points de vues, une pluralité de formes (écrit, audio, vidéo).

L’ambition du Gnou est de tenter d’approcher la Culture au sens large, mais également le langage. Tout s’exprime par le langage. Ces langages sont aussi diversifiés que les personnes qui les utilisent, c’est donc ce qui va nous intéresser.

Le concept est simple : parler de ce que l’on veut, comme on le veut. Il n’y a pas de tabous, il n’y a pas de thèmes plus nobles que d’autres, il y a seulement ce qui nous entoure et les modes d’expressions qui nous permettent d’en parler.

Nous voulons permettre à des passionnés découragés  de pouvoir publier. Nous souhaitons également accompagner à ceux et celles qui n’ont pas encore passé le cap. Nous vous encourageons à franchir la frontière, il suffit d’un pas de plus, seulement un pas de plus…

Nous vous proposons ce concept, cette plate-forme, tout en vous invitant, si vous le voulez bien, à participer afin de construire un pont entre nous et le langage, entre nous et l’écriture, entre nous et la créativité.