Le Pass Intégral des cinémas Gaumontpathé disparaît !

-

-

-

Il y a quelques jours la société des cinémas Gaumontpathé a commencé à prévenir ses fidèles cinéphiles que le Pass Intégral allait disparaître. Cet abonnement permettait jusqu’alors d’aller voir les films (toutes technologies comprises : 2D, 3D, IMAX, D-BOX) ainsi que tous les événements culturels (retransmissions de spectacles, opéras, ballets, concerts) sans le moindre frais supplémentaire,  de manière illimitée, pour un tarif de 23,50€ par mois pour le Pass Solo et 33,90€ par mois pour le Pass Duo. C’est d’ailleurs avec l’argument zéro supplément que le Pass Intégral avait été vendu.

https://www.petitfute.com/medias/professionnel/102270/premium/600_450/5fdb56491bb8382d3bd344a7923a3e77_cinema-pathe-atlantis_pass-integral.jpg

Une nouvelle formule va être mise en place à partir de Novembre 2017 (pour les abonnés qui ne sont plus engagés) et Décembre 2017 pour la totalité des abonnésI)Hormis pour celles et ceux qui se sont abonnés avant la mise en place du CinéPass qui bénéficieront du Pass Intégral jusqu’à date de fin de contrat, qui dure une année et nouveaux abonnés. Le Pass Intégral change de nom pour devenir le CinéPass. Un changement de nom qui s’accompagne d’un changement total des offres proposées depuis le lancement du Pass Intégral. C’est en mettant en avant la baisse tarifaire (voir ci-dessous) que la société fait la publicité de sa nouvelle offre d’abonnement. Un an après le lancement de la formule Pass Intégral, l’entreprise a fait le constat que « [nos] abonnés font avant tout un usage simple de leur abonnement », c’est-à-dire qu’ils n’utiliseraient pas les différentes technologies (3D etc), d’ou le changement de formule. En effet même si l’abonnement CinéPass sera moins cher, les avantages eux ne seront plus les mêmes. Il n’est plus question du « Tout compris », la technologie se paiera et ce malgré l’abonnement. A titre d’exemple, pour assister à une projection en IMAX 3D, l’abonné devra rajouter 5 € (Source : Page Facebook PASSionnés §6). Adieu également toutes les projections culturelles, il faudra désormais payer sa place comme un non abonné (à noter que l’entreprise n’a pas encore communiqué sur de possibles tarifs préférentiels).

Nouveaux tarifs CinéPass

 

Gaumontpathé communique sur les futures économies des utilisateurs, mais ces derniers n’y voient là qu’une grotesque ruse et se prêtent volontiers a différents calculs pour démontrer que l’abonnement reviendra avec cette nouvelle formule bien plus cher pour les adeptes de la 3D et autres événements culturels. En somme, ils accusent l’entreprise de vouloir s’engrosser dans leur dos en communiquant sur une baisse des prix qui n’en est pas vraiment une.

Depuis lors c’est un dialogue de sourd qui s’est installé entre l’entreprise et les abonnés Pass Intégral. C’est l’incompréhension la plus totale chez les cinéphiles qui demandent à Gaumont Pathé de revoir son offre et/ou de proposer plusieurs formules, le CinéPass et le Pass Intégral. Rien n’a encore été communiqué en ce sens. Les abonnés se lancent donc dans un bras de fer, plusieurs pétitions (ici) ont d’ores et déjà été crées et signées par des milliers de spectateurs et des centaines d’entre eux menacent d’aller voir la concurrence, qui deviendrait selon eux, plus avantageuse.

References   [ + ]

I.Hormis pour celles et ceux qui se sont abonnés avant la mise en place du CinéPass qui bénéficieront du Pass Intégral jusqu’à date de fin de contrat, qui dure une année
Article précédentMes droits et mes devoirs
Article suivantPrésentation du projet Z

Derniers articles

Axel Vair
Axel Vairhttps://www.legnousauvage.com
Passionné de littérature et d'informatique, je suis le créateur du Gnou Sauvage cela me permet de lier mes deux passions. Je tente de me rapprocher de la littérature tout en partageant mes tentatives via ce site internet. Je m'essaie à l'écriture d'articles sur divers sujets qui retiennent mon attention, je tiens également un journal d'auto-fiction, cela étant je me laisse aller là où la littérature me conduit.

ARTICLES À LA UNE